L'ALIMENTATION DE BEBE

BIEN NOURRIR SON BEBE EST UNE PREOCCUPATION MAJEURE… DE LA NAISSANCE JUSQU’A 4-6 MOIS, C’EST LA PERIODE DE L’ALIMENTATION LACTEE EXCLUSIVE JUSQU’A LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE.

LE SEVRAGE, L’ALLAITEMENT ET LE BIBERON

Allaiter son bébé
Le lait maternel est préconisé et recommandé pour nourrir son bébé. Allaiter constitue un moment privilégié, vous lui apportez les éléments nutritifs indispensables à sa croissance et des anticorps qui le protègent. N’oubliez pas que votre bébé partage avec vous tout ce que vous consommez. Vous devez manger de tout et surtout boire régulièrement (au moins 2 litres d'eau par jour). Privilégiez les aliments qui apportent des protéines et du calcium ainsi que des produits frais. Ne sautez pas de repas. Il est fortement déconseillé de fumer et de consommer de l’alcool. Des compléments alimentaires existent sous différentes formes pour augmenter la production de lait.

Le tire-lait

Le tire-lait manuel ou électrique est à choisir en fonction de l’utilisation. A titre occasionnel, un tire-lait manuel suffit. Pour un usage intensif, un tire-lait électrique peut s’avérer plus efficace. Un bon tire-lait doit provoquer la montée de lait en stimulant le mamelon et en le respectant.

Il peut se louer ou s’acheter en pharmacie.

Un sevrage en douceur…

Il est important de prendre son temps (prévoyez idéalement 1 mois). Tous les 2 à 4 jours, supprimez une tétée en la remplaçant par un biberon de lait infantile, cela permettra d’éviter l’engorgement de vos seins. En premier, supprimez la tétée de l’après-midi puis celle du midi, du soir et enfin celle du matin, la plus abondante.

Quel lait infantile choisir ?

Si vous ne voulez ou ne pouvez pas allaiter votre bébé, ou si vous souhaitez cesser de l’allaiter plus tôt, vous pouvez opter pour le biberon et les laits infantiles. Ces laits répondent spécifiquement aux besoins nutritionnels des petits (de la naissance à 3 ans). On distingue les « laits 1er âge » pour les nourrissons dès leur naissance jusqu’à 6 mois, les « laits 2ème âge » pour les bébés de 6 à 12 mois et les « laits de croissance » pour les enfants de 1 à 3 ans.

Vous les trouverez dans votre pharmacie ainsi que d’autres laits destinés à des fins médicales spécifiques. Votre bébé est allergique, il a des coliques, il régurgite, il est constipé ou souffre de diarrhées… votre pharmacien a la solution.

La préparation du biberon

Un large choix de biberons et de tétines est à votre disposition en pharmacie. Avant de préparer le biberon, nettoyez-vous soigneusement les mains. Respectez le nombre de cuillères indiqué sur l’emballage en utilisant la cuillère doseuse fournie. Ajoutez autant de fois 30 ml d’eau que de cuillères. Privilégiez une eau de source indiquée pour les nourrissons.

Faut-il stériliser les biberons ?

Après chaque repas, nettoyez le biberon rapidement pour éviter que les germes ne s’y développent. Les pédiatres s’accordent pour recommander la stérilisation (à chaud dans un stérilisateur, dans l’eau bouillante pendant 10 minutes ou à froid avec une pastille stérilisante) par précaution.

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE DE 4 MOIS À 1 AN

La diversification alimentaire debute entre 4 et 6 mois, idealement a partir de 6 mois et progressivement jusqu’a l’age de 3 ans. Elle correspond au passage d’une alimentation 100% lactee a une alimentation variee autre que le lait.


Le lait, aliment de base

Au moment de la diversification, le lait (lait maternel ou lait 1er ou 2ème âge) doit rester la base de l’alimentation de votre bébé, à raison de 500 ml par jour, soit l’équivalent de 2 biberons.

La diversification, 3 grandes étapes

1- ENTRE 4 MOIS (REVOLUS) ET 8 MOIS

  • Continuez le lait maternel ou le lait infantile (1er ou 2ème âge) dont la quantité diminue peu à peu jusqu’à atteindre 500ml/j (en 2 biberons) à partir de 8 mois.
  • Introduisez des légumes dans le biberon de lait ou en complément de la tétée ou à la petite cuillère : haricots verts, épinards, courgettes, blanc de poireaux, carottes. Evitez dans un premier temps les légumes qui peuvent donner des gaz (salsifis, artichaut, navet, choux). A midi et/ou le soir.
  • Introduisez les fruits 15 jours après avoir introduit les légumes. Ils doivent toujours être cuits. A privilégier : poire, pomme, pêche, banane, abricot. Préparez en compote en utilisant des fruits bien mûrs, cuits puis mixés, sans sucres ajoutés ou proposez des petits pots de fruits. Petit à petit, vous pouvez donner à votre enfant des fruits écrasés, toujours sans ajout de sucre. Un seul fruit par jour. Au repas du midi ou au goûter en complément du lait.
  • Apport de protéines à partir du 5ème mois : viande et poisson et après le 7ème mois, les œufs. De 5 à 7 mois, 1 cuillère à café et à partir de 7 mois, chaque jour 10 gr soit 2 cuillères à café de viande ou de poisson mixés ou mélangés à la purée de légumes ou ¼ d’œuf dur. Chez les enfants prédisposés aux allergies, il est préférable de ne donner le blanc de l’œuf qu’après an.
  • Les féculents : la pomme de terre, en petites quantités, donne aux plats une texture plus épaisse. Cuire à la vapeur, les mouliner et les mélanger avec un légume. En ce qui concerne les farines infantiles, vous pouvez les ajouter au biberon (2 cuillères à café sans gluten) ou les utiliser dans une soupe de légumes. A midi et/ou le soir.
  • Les matières grasses à partir du 7ème mois : à ajouter aux légumes, purées et soupes. Beurre ou huile de colza/olive/tournesol… mais évitez les fritures. Une noisette de beurre ou une cuillère à café d’huile par jour suffit.

2- ENTRE 9 ET 12 MOIS

Votre enfant est capable de tenir sa cuillère et souhaitera peu à peu manger tout seul ! C’est l’apparition des 1ères dents !

  • Lait maternel ou lait infantile 2ème âge, 500 ml/jour (matin et au goûter). Vous pouvez donner un yaourt ou un fromage blanc spécial « bébé » à la place du lait au goûter.
  • Des fruits et des légumes chaque jour : en purée, en compote, en petits morceaux ou sous forme de petits pots.
  • Les féculents : pomme de terre en petits morceaux, des petites pâtes, vermicelles, riz, tapioca.
  • Des portions plus importantes de protéines : 20 gr de viande ou de poisson mixés (4 cuillères à café) ou un ½ œuf dur par jour.

3- A PARTIR DE 12 MOIS

Votre enfant ne doit pas encore manger comme les plus grands. Les quantités d’aliments doivent toujours être adaptées à son âge et à son rythme selon les conseils de votre médecin.

  • Le lait de croissance (500 ml/j) est adapté pour cet âge.
  • Le déjeuner et le dîner se composent de légumes et/ou de fruits, de laitages pour bébé et d’aliments céréaliers comme le pain, les féculents, les céréales infantiles. Viande, poisson ou œuf ne sont donnés qu’une fois par jour (30 gr mixés ou 6 cuillères à café). Vous pouvez introduire les crudités et les fruits crus.
  • Au petit-déjeuner et au goûter : lait de croissance (ou aliment lacté pour bébé), du pain (ou des céréales infantiles) et un fruit (ou une compote pour bébé).

Tout au long de ces étapes, apprenez à votre enfant à boire de l’eau. Si vous préparez vous-même les plats pour votre enfant, veillez à la quantité de sucre et de sel utilisée. Les petits pots déjà préparés contiennent la juste dose en sel ou sucre, surtout ne pas en rajouter.

Enfin en cas d’antécédents d’allergie alimentaire ou de signes d’allergie identifiés par votre médecin, la diversification alimentaire pourra être repoussée à 6 mois révolus et certains aliments allergisants au-delà de 1 an (œuf, kiwi, céleri, moutarde, épices, arachide…).


POURQUOI PRÉFÉRER LES PHARMACIENS CONSEIL MAD ?

LE CLICK&COLLECT
UNE SOLUTION SIMPLE
ET RAPIDE

UNE ÉQUIPE DE PROFESSIONNELS
À VOTRE ÉCOUTE

DES CONSEILS ET DES PRESTATIONS
ADAPTÉS À VOS BESOINS

UNE ÉQUIPE PROCHE DE VOUS